Download festival 2018

Photo du download festival

Introduction

Bonjour à tous ! Comme vous pouvez le voir, le blog a fait peau neuve. C'est la première fois que je design un site donc c'est un peu brouillon, mais ça évoluera au court du temps.

Comme tous les ans depuis 3 ans, j'étais au Download festival Paris il y a peu de temps et je voulais en parler un peu.

Mes découvertes

Tous les ans, je découvre sur place quelques groupes dont j'aime la musique ou le jeu de scène.

Billy talent était une bonne surprise. Ça fait un peu vieux boys band, mais ils sont bons sur scène. Par contre j'ai réécouté chez moi, et j'aime pas autant leur musique en studio, mais ça montre à quel point ils savent chauffer le publique.

Un ami m'a dit qu'Alcest devait s'écouter en fumant un pétard. Je connaissais pas mais je lui ai fait confiance, et j'ai pas regretté. C'est un groupe super planant, et j'ai depuis ajouté plusieurs de leurs musiques à ma collection.

Frank Carter & the ratlesnakes, quelle surprise… Ce Frank est complétement taré, dans le bon sens du terme ! Vêti d'un simple short orange et de ses tatouages, il a déclenché le plus grand circle pit que j'ai jamais vu. Il a aussi chanté en se faisant slammer par la foule (avec un micro à fil!!). Bref, un fou furieux.

Mes déceptions

J'aime beaucoup la musique d'Alestorm, mais j'ai été un peu déçu par leur façon d'être sur scène. Ils sont absolument pas sérieux, et autant ça me dérange pas chez certains groupes, autant ça coince pour du Folk.

Devant Foo Fighters, j'ai vraiment été surpris de pas aimer le concert. Je pense que ça vient surtout de moi, j'avais pas l'impression d'être dans le mood. Je pense que c'est aussi parce que j'avais pas la bonne image du groupe: je connaissais que leurs musiques bien rythmés, donc je m'attendais à quelque chose qui bougeait à mort.

Mes concerts préférés

Franchement, étant un grand fan de Power, le concert de Powerwolf était l'un de ceux que j'attendais le plus. Et je l'ai vraiment apprécié. J'ai été estomaqué par la puissance du chanteur et le jeu de scène du groupe en général.

J'ai beaucoup aimé le concert d'Ozzy, même si sa vieillesse commence à se sentir dans sa voix. Les musiciens avec lui, que je ne connaissais pas, sont tous des putains de génies. On a eu droit à des solos grandioses et c'est ce qui lui donne sa place ici.

Guns'n'Roses, un concert mythique que tout le monde attendait. On aurait plus dit un concert de Slash et des Guns'n'Roses, parce qu'il y a eu beaucoup de solos de guitare. Mais je vais pas m'en plaindre, c'est mon guitariste préféré. Axel Rose était un peu froid au début, l'ambiance a mis du temps à monter. Mais au bout d'une heure, c'était du rêve.

Le camping

Cette année j'ai battu mon record, je me suis fait de nouveaux amis avant même d'arriver au camping. C'est toujours là-bas qu'on rencontre le plus de monde et qu'il y a la meilleur ambiance, ça n'a pas changé cette année.

Ce que je préfère, c'est les tablés au centre des tentes. On peut aller à n'importe laquelle, se poser, et commencer à parler aux gens. Toute l'ambiance du camping donne l'impression de vivre dans le communisme. Tout le monde s'entraide, il y a même toujours des grands barbus pour calmer ceux qui sont trop bourrés.

Conclusion

C'était cette année encore une expérience géniale. Je me dois de noter aussi que l'organisation commence à se roder et que ça se sent. Les choses étaient plus fluides que les années précédentes. Entre la musique pendant le festival, et l'ambiance festive au camping, pas le temps de s'ennuyer.

Je serai encore présent l'année prochaine ! Je l'attends déjà avec impatience. Si vous pouvez venir, n'hésitez pas. Et je vous recommande chaudement de prendre l'option camping, même si vous n'habitez pas loin !